Mon livre, ma friandise.  

Bien souvent, l'aidant découvre de petites astuces au fur et à mesure que la maladie progresse. Voici quelques moyens de faciliter voire d'anticiper l'accompagnement de votre être cher, sans vous laisser surprendre.    
                           Si vous aussi,connaissez de petites astuces à partager, postez-les sur "contact"                                                                                                        et je les ajouterai à la liste ci-dessous. 
 
 
Verre ergonomique avec découpe nasale facilitant la déglutition. Rassurant aussi car n'emprisonne plus le nez. 8,50 e en pharmacie.

                                     
                                  
                                   


Le pain de mie sans croûte tranché: A un stade avancé de la maladie, la déglutition devient difficile et les "fausses routes" redoutées. Optez pour le pain de mie sans croûte en tranches. Inutile pour le commun des mortels, il est en revanche salvateur pour notre être cher.
On le trouve dans n'importe quelle grande surface, sous sachet plastique Jacquet, format familiale. je n'aime pas faire de pub mais là, c'est vraiment "un bon plan".Trempé dans le thé le matin, ou dans la soupe, le soir, ce pain glisse bien.

                                                        



Fauteuil roulant: un maximum de confort pour l'être cher arrivé à un stade sévère de la maladie; stade auquel il se recroqueville, penche et au bout duquel les articulations, les tendons se raidissent. En faire la commande à votre pharmacien. Il est REMBOURSE par la sécurité sociale!!!

                                


La boite à piler les médicaments, quand la déglutition devient difficile.Une fois réduits en poussière, il suffit de les mélanger à une petite cuillère de confiture. En général, ça fonctionne bien. En vente en pharmacie.

                             

Le petit coussin de cou, pour la sieste dans le fauteuil, afin que l'aidé ne reste pas le coup dans le vide et la tête tombante.Très efficace pour garder la position droite.

                                  

La caméra de surveillance est un bon moyen de rassurer les aidants en leur absence. Pour ceux qui seraient intéressés, voici le tutoriel conçu par mon frère car c'est lui qui a pris en charge les démarches ainsi que l'installation chez notre mère. En voici le lien:  http://myreader.toile-libre.org/ATCS.pdf
 

                            

Le "lit médicalisé Alzheimer". Un grand soulagement pour l'aidant et l'aidé. Grâce à sa commande automatique à boutons (comme à l'hôpital). Il se lève à la bonne hauteur pour la toilette ou le changement de draps, le tout, sans se faire mal au dos.La tête se lève et se baisse également automatiquement.Il est donc possible d'y faire déjeuner votre être cher en diminuant le risque de fausse route, par rapport à un lit normal.

Il est possible d'y ajouter un matelas anti-escarres, lors de la commande, environ 60 euros non remboursés.Je le conseille mais vous pouvez prévoir de le commander par la suite. Les barrières se lèvent et se baissent très facilement.
Depuis peu, et sous prescription de votre généraliste, le lit médicalisé Alzheimer est entièrement pris en charge par la sécurité sociale , livré et monté chez vous par un technicien.
       
                           
                            
  Le coussin "sépare-mollet". En mousse, il permet de garder les jambes un peu écartées. En effet, les malades d'Alzheimer, en fin de maladie, finissent par avoir les tendons qui se durcissent, rétrécissent, au fur et à mesure qu'ils se recroquevillent. Permettre de garder légèrement les cuisses écartées le plus longtemps possible, représente une facilité pour les besoins ou la toilette intime. (Nul besoin de se rendre en pharmacie. Se trouve souvent dans les boutiques Farfouille et autres du même genre)

                          

Fabrication maison de manchette pour patient en fauteuil roulant.
Il arrive, avec la maladie, que l'être cher penche d'un côté (syndrôme de la Tour de Pise).Son manteau frotte alors sur la roue du fauteuil, lors de la promenade. Cette manchette fabriquée à partir d'un chemisier en matière élastique est adaptable sur les vêtements épais et se lave facilement.


                       



Le lève-malade électrique. Pris en charge par la sécurité sociale, il permet de déplacer le malade du lit au fauteuil, ceci en évitant d'avoir à le porter. Il suffit juste de placer les sangles autour du malade et ensuite, de les accrocher à la potence La télécommande fait le reste.Pas très confortable, cependant, il est recommandé de l'utiliser uniquement pour des transferts. Sur la photo, vous voyez la potence et les 4 endroits sur lesquels attacher les sangles.Assez volumineux mais très bien pour l'aidant.
                            

Le tapis d'éveil personnalisé, une manière de chasser l'angoisse un moment, et d'occuper l'être cher quand il ne peut plus faire appel à ses capacités intellectuelles. Fait maison, il utilisera différentes textures, formes et différents volumes. Attention cependant à ce que votre malade ne mange pas les objets. Donc, surveillez, fixez les objets, choisissez-les avec soin en fonction du passé de votre être cher. Vous pouvez jeter un oeil sur cette vidéo afin de mieux comprendre.
http://www.youtube.com/watch?v=hJQxQ3R2sv8&feature=youtu.be

L
es mitaines pour éviter les coups de soleil sur les mains de notre être cher, lors de la promenade au soleil. Nous avons fait face à des brûlures avec oedèmes importants après trois heures de promenade en fauteuil roulant, sous le soleil. Ces petites mitaines de cycliste blanches sur le dessus, évitent ce genre d'incidents. Un peu de crème protection 50 sur les phalanges et le visage, un petit chapeau et le tour est joué! (7,50 à Décathlon).

                          

Un petit pont pour entrer et sortir.Les anciennes maisons ont parfois un perron et quelques marches. Pour entre 100 et 200 euros et un peu d'huile de coudes, la famille peut se cotiser afin d'offrir à l'être aimé qui ne marche plus ou très mal, la possibilité d'encore sortir. Toujours mettre une rampe car la peur du vide est croissante.
Je sais...toujours une question de finances!


                                         

La grosse seringue pour boire: elle est très pratique lorsque le malade a du mal à avaler les liquides: eau, thé...
Il faut la positionner sur le côté de la bouche et distribuer le liquide petit à petit. En cas de groses difficultés à avaler, utiliser de préférence l'eau pétillante fines bulles. Sachez qu'il esxiste aussi, en pharmacie de l'eau en gel, préconisée en cas de déglutition vraiment difficile.
                                  



Le lave tête portable en plastique  permet de se faire belle/beau, sans avoir à baisser la tête en avant et ce, dans n'importe quelle pièce, pourvu  qu'il s'y trouve un lavabo pour recevoir l'eau qui s'écoule: cuisine, chambre, salle de bain. Les coiffeuses à domicile s'en servent également. Il se fixe autour du cou, évitant ainsi de mouiller le reste du corps en ne baissant pas suffisament la tête. Il vous en coûtera autour de 20 euros. Attention, il y en a à tous les prix! Prenez le plus simple, comme sur la photo. Existe aussi en plastique gonflable pour davantage de confort. Il est à peine plus cher. Amazon.fr en vend.

                                          

Voici le système qu'on a conçu pour laver la tête de maman sans mettre de l'eau partout. Un seau le plus profond possible, plutôt souple, découpé à la forme du cou, un peu plus largement en prévision de l'épaisseur du joint (un morceau de protége-tuyau de chauffage). La tête doit être un peu inclinée vers l'arrière et le seau vers l'avant en veillant à bien assurer l'étanchéité (pression modérée).
Voilà et ça marche...Philippe
Prix 1, 50 € le seau et 0, 50 € le joint = 2 € seulement!
                                           




 


Afin d'éviter les escarres sous les seins de votre parente malade, un peu de talc après la toilette et un bon séchage. Cela semble très efficace! Idem pour toutes les parties du corps à tendance humide.


                                                  



Facilitez vos rapports lors de la toilette, moment difficile. Rappelez-vous que votre malade n'anticipe plus et prend facilement peur. Il a de vraies douleurs incompréhensibles pour nous mais existantes.L'agressivité peut alors surgir.Faites sa toilette avec douceur voire lenteur, en lui présentant gant de toilette et autres ustensiles avant de les employer. Rassurez-le, parlez-lui. PRENEZ VOTRE TEMPS et , en retour, votre être aimé n'en sera que plus agréable.


                                                

Déglutir devient difficile, l'eau à avaler compliquée. Avant de passer à l'eau en gel (pharmacie), essayez l'eau de Perrier faiblement piquante et très légèrement fraîche. En effet, le piquant et la fraîcheur sont des repères permettant au malade une meilleure gestion de la déglutition.


                                                      

Une astuce d'été contre les coups de soleil entre le gant et la manche plus courte qu'en hiver:

Découper dans un rouleau de bande à pansement (type tube chaussette pour escarre au talon), la longeur voulue pour recouvrir le bras du malade. Enfiler ce tube sur le bras. Cela ne protège pas des UV mais des brûlures.   

                                                     


 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement